Les sites à visiter dans le Périgord NOir, Grottes, châteaux, jardins

Carte du Perigord

grottes et lieux

La grotte de Lascaux :

La grotte de Lascaux est l'une des plus importantes grottes ornées paléolithiques par le nombre et la qualité esthétique de ses œuvres. Elle est parfois surnommée « la chapelle Sixtine de l'art pariétal ». Les peintures et les gravures qu'elle renferme n’ont pas pu faire l’objet de datations directes précises : leur âge est estimé entre environ 18 000 et 15 000 ans avant le présent à partir de datations et d’études réalisées sur les objets découverts dans la grotte. La grotte est située dans le Périgord noir, sur la commune de Montignac (Dordogne), à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Périgueux. La grotte de Lascaux a été découverte en deux temps. Le 8 septembre 1940, Marcel Ravidat5 découvre l'entrée de la cavité lors d'une promenade sur la commune de Montignac en Dordogne avec ses camarades et quatre jours plus tard, le 12 septembre, Marcel Ravidat revient sur les lieux, accompagné cette fois de Jacques Marsal, Georges Agniel et Simon Coencas et muni d'un matériel de fortune pour s'éclairer et élargir l'orifice découvert précédemment.

grotte de Lascaux
www.lascaux.culture.fr


La grotte de Fond-De-Gaume :

Surplombant le flanc du vallon de Font-de-Gaume, cette grotte est l’un des plus beaux sanctuaires paléolithiques du monde encore ouvert au public. Elle abrite plus de deux cents figurations polychromes peintes ou gravées de bisons, chevaux, mammouths et rennes. Ces témoignages artistiques illustrent les deux phases stylistiques (ancienne et moyenne) du magdalénien. (Vers 15000 a J.C).

Font de Gaume - Frise bisons et rennes


La grotte de Rouffignac  :

Caverne à découvrir grâce à un petit train électrique. Haut lieu de l’art des chasseurs préhistoriques, des gravures de bisons, chevaux, rhinocéros et de 150 mammouths vieux de 130 siècles, sont à contempler. Dans ce lieu vous y trouverez l’habitat de l’ours des cavernes (ses griffades, ses «nids »).

Grotte de Rouffignac
www.grottederouffignac.fr


Beaumont :

Le pays Beaumontois vous offre mille bonnes raisons de le découvrir, avec ses bastides de charme (Beaumont, Molières), ses villages de caractère (Monsac, Montferrand) et son patrimoine préservé, petits pigeonniers, lavoirs et grands châteaux, églises. Des sites sont incontournables : l’abbatiale de St Avit Sénieur, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’église fortifiée de Beaumont, les châteaux de Bannes, Montferrand… ou résonne encore le fracas des combats, les peintures murales de l’église St Christophe, la maison à empilage qui vous surprendra, les dolmens…

Beaumont
www.pays-beaumontois.com


LES JARDINS DU MANOIR D’EYRIGNAC :

L’histoire des jardins du Manoir d’Eyrignac, est l’œuvre de la passion d’une même famille depuis 500 ans. Au fil des siècles, plusieurs générations d’hommes et de femmes ont fait renaître l’authenticité et la sérénité de ce havre de paix et de verdure. Au XVIIIe siècle, le Marquis Louis Antoine Gabriel de Costes de la Calprenède, nommé par le Roi Louis XVI Contrôleur Général des Comptoirs et Monnaies de France, créa les magnifiques « jardins à la française » que l’on admire aujourd’hui .Ils ont obtenu le label Jardin Remarquable décerné par le Ministère de la Culture.

jardins français
www.lesplubeauxjardinsdefrance.com
www.eyrignac.com

Chateaux dans le perigord

Le Château de L’Herm :

Construit en 1513 par Jean III de Calvimont au cœur de la foret Barade, il sera très vite le théâtre de crimes familiaux perpétrés par plusieurs de ses propriétaires. En 1714 il est à l’état d’abandon. Merveille de l’architecture gothique flamboyant, le château a conservé un remarquable escalier à vis qui s’achève par une voute d’arêtes en étoile, véritable « palmier de pierre ». A l’intérieur du corps de logis, on peut admirer la triple superposition des cheminées « accrochées » au dessus du vide. A la fin du siècle dernier, Eugène Le Roy y place le décor de son roman « Jacquou le Croquant ».

Château de L’Herm
www.chateaudelherm.com/


Le château de Castelnaud :

C’est aujourd’hui le château le plus visité du sud-ouest de la France.Castelnaud reconnaît en 1259 la suzeraineté du Duc d’Aquitaine Henri III. En 1405 les Seigneurs de Castelnaud prennent le parti des Anglais, le château est vivement disputé par les Français qui s’appuient sur Beynac jusqu’à la victoire définitive en 1442, sur les Anglais.( grande collection d’armes, armures, maquette du siège du château en 1442,reconstitutions grandeur réelle des machines de guerre, trébuchet, mangonneau, bombarde, ainsi qu’un très grand jardin médiévale.

Château de Castelnaud
www.castelnaud.com/fr/


Le château des Milandes  :

Construit en 1489, le château est remarquable par la richesse de ses sculptures extérieures. Des jardins nouvellement restaurés vous accueillent pour une visite insolite et la découverte de plus de 10 pièces dans cette demeure typiquement Renaissance. Vous serez charmés par l’atmosphère émouvante que dégage l’ancienne demeure de Joséphine Baker. Le visiteur flâne entre les robes de l’artiste, ses objets personnels, ses salles de bains, ou les pièces principales d’une vie de château magique.

Chateau des Milandes
www.milandes.com


Le château de Hautefort  :

L’élégante silhouette du château de Hautefort se profile au sommet d’un plateau qui domine les vallées de la Beuze et de la Lourde, deux affluents de l’Auvezère. Ce monument conserve une remarquable collection de mobilier des 17ème et 18ème siècles. Au 19ème siècle, un paysagiste de renom, le Comte de Choulot, crée les jardins à la française et le parc à l’anglaise, qui offrent des vues variées sur la campagne et les villages environnants. Les buis du jardin, élégamment disposés autour du château, contribuent à la renommée du domaine et au plaisir de sa visite.

Château de Hautefort
www.chateau-hautefort.com


Le château de Monbazillac :

Classé Monument Historique du XVIe siècle, le château de Monbazillac présente une architecture unique et originale mélange de systèmes défensifs médiévaux et élégance de la Renaissance. Aujourd’hui propriété de la cave coopérative de Monbazillac, celle-ci dispense tous ses soins pour entretenir la magie des lieux et ouvrir le château le plus largement au public. Des caves voûtées aux alcôves des chambres du premier étage, près de vingt pièces meublées ouvertes toutes l’année à la visite, aident à la découverte de l’histoire locale et régionale.


www.chateau-monbazillac.com


Autres lieux a visiter